Accompagner le maintien à domicile des personnes vulnérables

Rester dans le cadre familier de son domicile et retarder l’entrée en EHPAD, c’est le souhait de la plupart des personnes âgées ou dépendantes, et de leurs familles. C’est souvent possible, pour peu qu’on anticipe les conséquences de la perte d’autonomie.

En France, près de 450 000 personnes de plus de 65 ans font une chute à domicile chaque année. C’est la première cause de mortalité accidentelle chez les seniors et une “simple” blessure peut avoir des répercussions physiques et psychologiques lourdes.

C’est pourquoi le développement d’une filière de services d’aide à la personne en environnement numérique est un levier important pour répondre à ces défis.

Exemple : Veiller sur une personne isolée

Le Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS) a créé un service d’assistance auquel souscrivent ses administrés en situation de handicap ou ayant plus de 60 ans.

L’objectif est de sécuriser le maintien à domicile de personnes vulnérables grâce à un processus d’alerte lorsqu’une situation dangereuse est suspectée.

Le CIAS disposait des objets connectés nécessaires, mais ne parvenait pas à exploiter en temps réel les données fournies. Par ailleurs, bien que cette mission soit primordiale, le centre rencontrait de véritables problèmes de disponibilité des intervenants à domicile qui étaient trop sollicités.

Avec Agora, le CIAS a implémenté un système de vérification auprès des personnes assistées, puis d’escalade vers leurs proches avant que le service d’assistance ne soit mobilisé.

Les personnes seules indiquent leur mode de communication préféré : Messenger, WhatsApp ou SMS, ainsi que les coordonnées d’un proche à contacter en cas d’urgence.

Sur la plateforme Agora, les situations potentiellement à risque sont décrites : détection d’une chute, concentration en CO2 trop élevée, pas de consommation d’eau, épisode de canicule…

Quelque soit l’alerte et son déclencheur, Agora envoie un message personnalisé à la bonne personne au bon moment :
  • Allez-vous bien ?
  • Ouvrez la fenêtre de votre salon,
  • Pensez à vous hydrater (en raison de fortes chaleurs)…
Après 20 minutes sans réponse, un message est adressé à la personne à prévenir en cas d’urgence : “Nous souhaitons vérifier que votre mère va bien. Merci de nous informer en retour dès que vous avez des informations. Sans réponse de votre part, nous mobiliserons le service d’assistance”. Enfin, sans réponse de la part du proche dans un délai paramétrable, un message précisant tous les détails nécessaires à une intervention, est envoyé au service d’assistance en lui indiquant les causes de la présomption de situation dangereuse. Ce processus contribue à créer du lien, à sécuriser les personnes concernées et leurs proches et enfin à faire gagner un temps précieux au service d’assistance en éliminant un grand nombre d’interventions inutiles.

Éléments à faire collaborer :

icon-customers

Personne à surveiller

A travers la messagerie choisie

Compteurs connectés préexistants

Eau, gaz, électricité
icon-irrigation
icon-camera

Objets connectés dédiés à la surveillance

Détecteurs de chute, de présence, de mouvement, de bruit

Personnes à prévenir

Proches, intervenants à domicile, secours ou services d’urgence
icon-mask

Pour aller plus loin...

Selon le Ministère de la Santé, les personnes âgées de 60 ans et plus sont au nombre de 15 millions aujourd’hui. Elles seront 20 millions en 2030 et près de 24 millions en 2060. Le nombre des plus de 85 ans passera de 1,4 million aujourd’hui à 5 millions en 2060. Loger l’ensemble des aînés ou des personnes dépendantes dans des établissements spécialisés n’est ni possible ni souhaitable.

Le maintien à domicile d’une personne fragile facilite le lien social et s’avère moins coûteux qu’un hébergement en site médicalisé. Néanmoins, il peut être synonyme de beaucoup de vigilance ou de stress pour une personne isolée comme pour ses proches.

La capacité d’Agora Software est d’associer les données et le langage naturel pour assurer un maintien à domicile sûr, proactif et communicant.

La variété et la multiplicité des données déjà disponibles permet de sécuriser le maintien à domicile. Avec Agora software, vous collectez selon vos besoins des données :

  • Disponibles sans installation spécifique : les prévisions météorologiques ou la consommation d’eau, d’électricité, de gaz…
  • Que l’on peut collecter par le biais de capteurs simples et peu coûteux : taux de CO2, température, dispositifs de détection de présence, de mouvement, de bruit ou de chute, afin d’anticiper ou d’agir en cas de suspicion de situation dangereuse.

En corrélant les données obtenues, il est possible de définir avec précision les situations inquiétantes. Fort heureusement, il s’agit le plus souvent d’une fausse alerte et pour cette raison la communication est déterminante.

Pouvoir échanger en temps réel avec la personne concernée, et au besoin, alerter un proche, voire un service d’assistance, permet de réagir rapidement de façon appropriée.

Agora Software permet de le faire et ceci dans la langue et par le canal choisi par chacun de ces différents utilisateurs (messagerie ou réseau social par exemple). 

Ces articles pourraient vous intéresser

Quelle offre pour votre collectivité ?

Parce que tous les territoires n’ont pas la même approche du maintien à domicile, nos offres sont conçues pour s’adapter à votre utilisation et à vos contraintes.

Nous vous accompagnerons et vous proposerons le plan le plus approprié pour contribuer à lutter contre l’isolement des personnes fragiles dans votre ville ou votre communauté.